ban-bg-cerveau-blue

Faites l'auto-évaluation du trouble déficitaire de

l'attention avec ou sans hyperactivité chez l'adulte.

Solution : le neurofeedback

Le neurofeedback permet d’obtenir des informations sur l’activité du cerveau en temps réel et de l’entrainer en visant un état approprié, puis de le maintenir. Nous constatons alors que la capacité du cerveau à s’autoréguler s’améliore. Simultanément, les nombreuses compétences cognitives se renforcent.

Nous obtenons alors un meilleur comportement ainsi qu’une meilleure capacité du contrôle moteur, émotionnel et attentionnel. Chez l’adulte, les bénéfices surviennent rapidement notamment pour retrouver le sommeil, améliorer la mémoire et l’impulsivité de même que diminuer les douleurs et la fatigue chroniques.

Des progrès notables sont aussi observés dans le milieu scolaire chez les enfants qui présentent des troubles spécifiques d’apprentissage.

  • Le TDAH est un problème mondial.

    Au Canana, plus de 300.000 enfants et adolescents sont atteints d’un TDAH de même que plus d’un million d’adultes. Il s’agit d’un trouble significatif, mais sous-diagnostiqué.

  • Le TDAH comme un Syndrome à part entière

    A l’issue de deux ans de travail la Haute Autorité de la Santé française (HAS) vient enfin, en février 2015, de reconnaître le TDAH comme un Syndrome à part entière

  • Un traitement de niveau 1

    L’académie américaine de pédiatrie a reconnu le neurofeedback comme un traitement de niveau 1 (selon l’EBM, la médecine basée sur les faits) pour les TDAH, soit le plus haut niveau d’efficacité possible. Et que les résultats sont permanents!

Je suis TDAH !

Le TDAH est un trouble génétique encore trop souvent méconnu et dans un grand nombre de cas le TDAH chez l’adulte demeure non diagnostiqué. C’est pourtant un trouble qu’il est possible de traiter de façon efficace sans médicaments à tout âge et il est possible d’espérer avoir une vie harmonieuse et de pouvoir exploiter enfin son plein potentiel. Le TDAH se répercute sur de nombreux aspects de la vie et n’importe qui peut être atteint du TDAH, dès la petite enfance, indépendamment de l’âge, du sexe ou de la race.

Et maintenant ?

La confirmation de l’existence d’un TDAH permet non seulement de mieux se comprendre soi-même mais va également aider les proches qui peuvent  alors commencer à comprendre la vraie nature de comportements inexpliqués et souvent indésirables. Cette démarche favorisera la recherche de solutions passant par de nouvelles stratégies comportementales qui devront être adoptées et la prise en compte de nouvelles solutions innovantes et efficaces comme le neurofeedback. Pour débuter un programme d’entraînement par neurofeedback une évaluation initiale par électroencéphalographie quantifiée (EEGq) est nécessaire.

Le programme d’entraînement par neurofeedback

Chez l’adulte présentant un TDAH le programme est habituellement d’une trentaine d’heures d’entraînement pour obtenir des effets positifs permanents. Le programme se compose habituellement de deux périodes :

  • La normalisation vise à créer un nouveau « chemin » pour le cerveau qui trouve alors à une voie plus efficace pour l’expression des différentes fonctions cognitives.
  • La généralisation  consiste à entraîner le cerveau dans les conditions cognitives de la vie quotidienne afin d’obtenir des résultats permanents.